Cet article fait suite à ces précédentes articles : 

Et si vous trouviez votre voie ? 

Comment réussir dans le MLM ? (Partie 1/5)

2. Réussir dans le MLM efficacement.

Ça y est, vous avez signé un contrat, vous êtes motivé, vous trouvez le concept génial, vous avez déjà essayé quelques produits qui vous enthousiasment, vous êtes prêt à tout défoncer !

Vous avez lu la documentation que contient le kit de démarrage et on vous dit d’inviter vos proches. Ce qui est logique puisque le but est de créer un réseau de distributeurs ! Et autant d’ailleurs le faire avec des gens que vous aimez bien, qui vous font confiance.

Vous vous apprêtez à prendre le téléphone pour les inviter à une réunion d’information !!!

 

STOP !!

95 % des nouveaux distributeurs qui commencent ont la même action et échouent. Pourquoi ? Parce que vous évoluez dans un nouveau métier et que ce nouveau métier… s’apprend !

  1. Des étapes à considérer.

    Quand vous appelez des personnes pour quelque chose de nouveau, même si vous êtes enthousiaste, même si ce sont vos amis, vous allez avoir des « non, ça ne m’intéresse pas » ou bien encore « qu’est-ce que c’est que ce truc ?  » ou alors « Dis m’en plus pour être sûr que je ne me déplace pas pour rien »etc.

    Êtes-vous prêt à l’échec ? 

    Parce que malheureusement, le marketing de réseau, surtout au début, c’est 80 % d’échec. 80 % de personnes (même vos amis, surtout vos amis) qui vont vous dire, « ça ne fonctionne pas », « c’est de l’arnaque », « ce n’est pas pour moi », « j’ai déjà essayé » etc. Et le but du jeu, c’est de persévérer !

    J’ai déjà rencontré des personnes qui m’ont dit : »J’adore aller défoncer des portes même si on me refuse ce que je propose ».

    Ces personnes-là n’ont pas peur de l’échec. Mais en plus, elles apprennent de ces échecs. Plus elles en ont et plus elles approchent de la perfection pour la prochaine rencontre, prospection, invitation etc.

    Malheureusement, vous n’êtes pas comme ça (enfin je le suppose), je ne suis pas comme ça et peu de personnes l’est.

    Et la seule manière d’apprendre à avoir confiance et à ne plus avoir peur de ses échecs, c’est de faire ce qui nous fait peur, c’est de se mettre en action…

    Je veux répéter cette phrase parce que c’est fondamental :

    La seule manière d’apprendre à avoir confiance et à ne plus avoir peur de ses échecs, c’est de faire ce qui nous fait peur, c’est de se mettre en action…

    C’est malheureux, mais c’est ainsi. Et si vous n’êtes pas prêt à y aller, à aller au combat devrais-je dire, alors vous n’êtes pas fait pour changer de vie !

    Mais comment faire le mieux possible ! 

  2.  Apprenez à connaitre les gens autour de vous.

    Quand vous proposez quelque chose de nouveau à une personne, il faut que vous considériez plusieurs aspects :

    • Lorsque vous lui téléphonez, que savez-vous de sa situation présente ? Peut-être vient elle de se disputer avec sa/son conjoint ? Sûrement pense-t’elle à une chose au moment de votre coup de téléphone et qu’elle n’avait pas forcément envie d’être dérangée ? Peut-être est-elle en train de manger/regarder un film/de jouer etc ?
      Autrement dit, elle n’est pas en disposition d’entendre ce que vous avez à lui dire.
    • Que savez vous de sa situation actuelle ? Est-ce qu’elle bosse ? est-ce que son emploi lui plait ? Est-elle quelqu’un ouverte d’esprit ou quelqu’un pour qui les nouveaux concepts sont rejetés automatiquement ? Est-ce qu’elle aime les autres ou bien a t’elle tendance à rester dans son coin pour ne pas avoir de relation ?
    • Qu’aime-t-elle faire dans la vie ?  Est-ce qu’elle aime les vacances, Est-ce qu’elle aime travailler (y’en a 😉 ), est-ce qu’elle aime les voitures, les voyages, le calme de la campagne ou la plage etc ?
    • A t’elle besoin d’argent ? Pour avoir déjà lu des livres de développement personnel, notamment dans l’un deux qui s’appelle « La magie de voir grand » de David Schwartz, un passage qui m’a marqué est lorsqu’il dit : »Il ne m’a jamais été donné de rencontrer qui que ce soit qui fut heureux de patauger dans la fange de la médiocrité. »
      Evidemment, on peut interpréter cette phrase de bien des façons. Mais si l’interprétation exacte est de dire que chacun veut évoluer pour devenir riche, alors, c’est faux !
      Bien des personnes n’ont pas cette ambition de gagner plus d’argent que ce qu’ils en ont.

      J'ai des amis qui ont une ferme 
      avec quelques vaches à viande. 
      Ils ont même il y a quelques années 
      supprimé tous les autres animaux :
      cochons, poules, chèvres etc. 
      qui étaient d'autres sources de 
      revenus pour eux une fois qu'ils 
      avaient transformé leurs bêtes en
      saucisses, morceaux de viande etc. 
      Avec des produits laitiers (yaourts,
      fromages...) ils vendaient tout ça
      (pratiquement) en porte à porte 
      dans leur village. Depuis, leur 
      seule source de revenu est leurs 
      vaches qu'ils font tuer dans un 
      abattoir (car c'est obligatoire) 
      puis découper par un boucher. 
      Ensuite, ils vendent la viande
      à leurs clients réguliers. 
      Je ne sais pas exactement
      ce que ça peut leur rapporter
      par an, mais ce ne doit pas 
      être des fortunes. Et pour eux, 
      ça leur suffit largement pour vivre 
      libre et heureux ! 

    Avant de téléphoner à vos amis, soyez sûr de les connaitre. Evidemment, vous devez les appeler quel que soit ce que vous pensez. Il ne s’agit pas de faire l’impasse sur l’un d’eux car « vous êtes sûr que ça ne va pas l’intéresser ». On ne sait jamais en fin de compte ce que les gens pensent, veulent etc. Mais il s’agit d’adapter votre demande en fonction de ce que vous savez.

    Ce serait trop long ici de parler « d’écoute » mais pour le coup il s’agit de transformer votre écoute. Quand vous êtes avec eux, soyez à l’écoute vraiment. Taisez vous. Ecoutez-les !

    N’oubliez pas que c’est de leur avenir dont il s’agit et aussi du vôtre. Vous pouvez grâce à cette activité de MLM, transformer leur vie et la vôtre.

  3.  Entraînez-vous.

Avant d’appeler vos amis, votre famille, entraînez-vous. Ecrivez ce que vous allez leur dire et dites-le à haute voix. Transformez si vous ne le sentez pas ! Et puis réfléchissez à qui vous téléphonez. Le but d’écouter les gens, c’est d’apprendre à savoir qui ils sont et ce qu’ils veulent vraiment dans la vie. Imaginons.

« Pierre, un ami de longue date travaille dans une usine. Ça doit faire 10 – 15 ans qu’il y travaille et vous l’avez souvent entendu se plaindre. Il en a marre de faire des postes, de travailler dans un endroit bruyant et avec quelques personnes dont il est obligé de supporter leur caractère. De plus il a un chef à la con…. »
Bref, vous voyez le topo. Cette personne là, quand vous l’appelez, vous pouvez par exemple lui dire :

-« Salut Pierre, comment ça va ? Je ne te dérange pas ? (Si vous sentez que vous le dérangez ou qu’il vous le dit franchement, proposez lui de le rappeler plus tard, « dans une heure ou demain après midi ? « ). Ecoute je t’ai entendu souvent te plaindre de ton boulot n’est ce pas ? (En principe il va dire oui). Est ce que en sortir un jour en ayant quand même au moins le même revenu, plus de liberté, pas de chef à la con ça t’intéresserait ? »
– « Heu oui évidemment pourquoi ? »
– « Parce que j’ai peut-être une solution pour toi. Serais tu libre samedi soir à 20 h avec ta femme pour assister à une présentation d’une super opportunité ?  »

La réponse probable ça va être… »mais c’est quoi ?  »

Et votre réponse doit-être quelque chose comme « ben tu verras ça samedi soir… pourras tu être présent ?  »

Car le but de l’inviter c’est qu’il ait une explication complète de cette opportunité. Si vous commencez à lui expliquer quelque chose que en fin de compte vous ne maîtrisez pas, alors c’est foutu. Il faut lui montrer :

  • Que vous avez confiance en vous et en cette opportunité;
  • Que vous êtes sur que c’est pour lui mais que s’il n’est pas prêt à venir à ce rendez-vous, tant pis, peut-être aurez vous l’occasion de l’inviter une autre fois, mais vous ne savez pas quand.

Ensuite, demandez lui des nouvelles de ses enfants, de sa femme (si ça fait un moment que vous ne l’aviez pas vu) et dites lui au revoir et à bientôt.

Et sinon, l’issue la meilleure à cet appel sera la prise de rendez-vous. A vous ensuite d’organiser une soirée avec quelqu’un (votre parrain par exemple) qui saura lui expliquer le concept.

Le but du jeu dans cet appel est de parler le moins possible.

Si votre désir le plus cher est de transformer votre vie, alors cette opportunité est faites pour vous.

En attendant, si ce n’est pas déjà fait :

Venez visiter la boutique FredericM qui est notre fournisseur grâce auquel vous pouvez changer votre vie, non seulement parce que leur produits sont performants, mais parce que leur plan marketing est l’un des meilleurs au monde !

Vous pouvez vous inscrire, vous recevrez le kit de démarrage qui vous coûtera 49 euros. Mais si vous vous inscrivez, je vous suggère évidemment de me contacter ! Certes je recevrais une notification, mais comme je vous l’ai indiqué dans cet article, le parrain se doit de vous aider, de vous former, sinon ça ne sert à rien qu’il y ait un parrain.

Alors à bientôt !

Et n’hésitez pas à commenter et à nous partager votre expérience !